Prière accompagnée

Vous avez le désir d’apprendre à prier avec les textes de la Bible et de vous mettre à l’écoute de la Parole de Dieu avec un accompagnateur. Venez vivre ce temps exceptionnel durant le temps de l’Avent et du Carême avec une rencontre par jour pendant quelques jours.

Notre relation à Dieu est le cœur de notre vie, nous le savons bien. Mais il est parfois bien difficile de Lui rester fidèle dans la prière. Il se peut aussi que nous connaissions bien la Bible, mais qu’elle nous paraisse bien difficile à lire ou à « comprendre ». Peut-être aussi, avons-nous l’habitude de prier les textes, mais nous nous sentons un peu las et avons soif de découvrir les Evangiles et l’ancien testament d’une autre manière.

La Paroisse Sainte Madeleine propose de se préparer à la fête de Noël et/ou à celle de Pâques en priant 5 textes de la Bible à la manière de Saint Ignace. Cette approche de la prière est très simple et se fonde essentiellement sur le « sentir et goûter intérieurement » : c’est donc tout le contraire d’une démarche intellectuelle. Un(e) « accompagnateur (trice) » vous aidera à relire votre prière et à en goûter les fruits. 

Pour tenir compte de la réalité de la vie quotidienne ordinaire, la démarche est étalée sur deux semaines.

A bientôt la joie de découvrir ensemble que le plus grand désir du Seigneur est que nous, ses créatures, soyons bien vivantes.

RDV du 30 novembre au 10 décembre 2021. Soirée de lancement le lundi 29 novembre à 20h30. Soirée de relecture de la retraite dans la vie : samedi 11 décembre. Date limite d’inscription : samedi 27 novembre.

Plus d’infos concernant la prière accompagnée auprès de Cécile Dudziak : cecile.dudziak@icloud.com

Inscription 2021 : https://www.saintemadeleinevilleurbanne.fr/priereaccompagneeavent2021/

J’ai eu la joie de participer à la retraite de l’Avent 2020 organisée par la Paroisse Sainte Madeleine des Charpennes. J’ai particulièrement apprécié le fait de pouvoir bénéficier d’un accompagnement individuel. 

Au cours de ma retraite, il y a une fois où j’ai eu du mal à prier : je me suis endormie 2 fois pendant les 30 min de mon temps de prière. Ce qui ne m’arrive jamais en principe, surtout à 17h ! Quand je me suis réveillée la deuxième fois j’ai reçu le Psaume 23 : « Le Seigneur est mon Berger, Je ne manque de rien. Sur des prés d’herbe fraiche, il me fait reposer ». Alors j’ai souri, et rendu grâce au Seigneur de prendre soin de moi car effectivement j’avais devant moi une soirée longue et où j’avais besoin de toutes mes forces. Le Seigneur, mon Berger, m’avait apporté le repos, au sens premier du terme, avant ma soirée de service.

J’avais cependant l’impression d’être cette brebis égarée, apeurée. J’ai toujours eu peur de l’appel de Dieu. Depuis mon enfance. Aussi, quand le texte du dernier jour disait : « Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent » (Marc 1,18). Je me suis dit : nous y voilà. Et en moi-même je me disais : Seigneur, je t’aime, mais je ne suis pas prête à tout quitter pour te suivre.

Et puis, ce qui m’a soutenue, c’est cette grâce que nous demandions : « la grâce d’entendre l’appel que Dieu me fait aujourd’hui, qu’Il me rende disponible intérieurement pour entendre son appel et qu’Il me donne la joie de faire Sa volonté »

Je me suis dit : cet appel devrait me donner de la joie, alors, déjà ça rassure. Dieu ne va pas me demander quelque chose que je ne veux pas faire. Et puis, il y a eu ce mot : « aujourd’hui » : On était un vendredi, j’étais en télétravail…peu de risques finalement. Alors j’ai accepté de prier le Seigneur pour entendre son appel aujourd’hui, me rendre disponible, avec la joie de faire sa volonté. J’étais dans la confiance car j’avais goûté au repos et à la douceur de l’amour de Dieu.

Durant la matinée qui a suivi, j’avais 2 réunions téléphoniques importantes, avec un fort enjeu humain, et beaucoup de chances que mes interlocuteurs s ‘écharpent verbalement.  Dans les 2 cas, j’étais à ‘initiative de ces réunions et j’avais donc une forte charge sur les épaules. Et ces 2 réunions se sont bien passées : tout le monde a pu s’exprimer, et on a pu trouver un compromis et un plan d’action acceptable par tous. J’étais soulagée et heureuse.

J’ai compris que cet appel du Seigneur n’était pas un appel à tout quitter, mais au contraire un appel à agir et à témoigner là où je suis. Et en particulier à mon travail.

Plus tard, en partageant avec mon accompagnatrice, je lui ai dit que je m’étais sentie littéralement portée. En le disant, j’ai réalisé que j’étais cette brebis apeurée que le Seigneur est venu chercher, et porter sur Ses épaules.

En venant à la célébration de clôture, je voulais écouter « Prie en chemin » : impossible, l’application ne démarrait pas. Du coup, je me rabats sur la radio et essaye d’écouter RCF : pas plus de succès. Pas grave, je me dis que le Seigneur veut que je reste en silence. Et durant tout le trajet, j’avais un air en tête : « Le Seigneur est mon Berger, De rien jamais je ne manquerai, Ô mon âme, Chante mon âme ». 

 Pour symboliser ce que nous avions reçu au cours de cette retraite, nous pouvions apporter un objet et j’avais choisi un santon représentant un berger avec une brebis sur les épaules.

Arrivée à l’Eglise, la célébration commence et nous chantons d’emblée « Le Seigneur est mon Berger, je ne manque de rien, Sur des prés d’herbe fraiche il me fait reposer, Alléluia ». J’ai été très émue de voir à quel point le Seigneur me montrait sa présence. Avant d’arriver, il me préparait à cette rencontre.

Du coup, j’étais dans la joie et la confiance pour partager mon témoignage.

Loué sois-tu Seigneur pour ta douceur et ta force. Quand on fait un pas vers Toi, Tu en fais 1 000 vers nous.

Germaine

Lorsque j’ai fait l’expérience de la semaine de prière accompagnée, j’ai beaucoup apprécié le fait de découvrir la prière quotidienne. En particulier, prier tous les jours avec un texte de la bible et ensuite de relire ma prière avec la personne qui m’accompagnait. C’était très important pour moi.

J’ai ainsi pu constater combien le Seigneur était présent dans mon quotidien et combien Il me parle dans ma vie de tous les jours.

Personne ayant découvert la prière accompagnée

Share This